Les chevriers, bergers, fromagers

Qui sommes nous

Cabre é Cade, c'est avant tout une aventure familiale.

Lora


 

 


 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Je suis native de Lagorce et je suis tombée amoureuse des chèvres dès ma plus jeune enfance chez des amis à mes parents. J'aimais alors participer à la traite et à la garde. Ce sont ces petites expériences qui ont fait germer en moi ce goût pour le travail avec les animaux.

Géographe de formation, passionnée d'élevage et sensible au rôle qu'il tient en zone rurale, j'ai toujours axé mes expériences professionnelles dans le domaine de l'agriculture et plus particulièrement dans celui du pastoralisme.

J’ai notamment été engagée 2 saisons durant en tant que bergère en estives (dans le Queyras et sur le Tanargue dans les Cévennes ardéchoises) et j’ai opéré pendant deux années comme technicienne pastorale au sein du service pastoral de la Drôme.

J'avais depuis de nombreuses années le "rêve" d'avoir un jour mon troupeau de biquettes et de faire des bons petits fromages ! C'est alors Théo qui m'a encouragée à concrétiser ce rêve et c'est ensemble que nous avons muri et construit ce projet.

Après 3 mois de stages chez différents chevriers, et une formation théorique et pratique en élevage caprin et transformation fromagère au Pradel, j'étais fin prête pour créer et gérer une petite ferme caprine ! Y avait "plus qu'à" trouver un petit coin de paradis !

Qu'il est bon de faire un métier en adéquation avec ses passions et ses convictions, même si ça n'est pas de tout repos !

 

Théo


 

 


 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Enfant, mon père était potier et ma mère avait.... des chèves (et oui!) et elle faisait des fromages (dans le Bugey). 

J'étais quant à moi très attiré par le travail du bois, ce qui m'a conduit à devenir charpentier.

Puis j'ai rencontré Lora qui m'a transmis sa passion de l'élevage et qui m'a entrainé dans cette belle aventure.

Mes expériences passées, loin d'êtres oubliées, nous ont étés et sont encore bien utiles dans notre ferme (notamment pour la construction de celle-ci).

J'aime mes chèvres, mais aussi la diversité de ce métier (de l'entretien des terrains, à la commercialisation en passant par la fromagerie.....) et le travail dans ce beau milieu qu'est notre garrigue.

La petite famille


 

 


 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Nous avons deux jeunes enfants.

Martin, 7 ans, est né quasiment en même temps que la ferme!  

Et Pauline qui a déjà plus de 4 ans!

La relève?...qui sait!!!

Nos chiens de bergers

 

 


 

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Pour mener les chèvres aux parcs, les guider vers la traite, les diriger à la "garde", nos chiens (compagnons et collègues de travail), nous sont indispensables.

Voici donc Gillou (prononcez Dgillou...) noir et blanc avec des yeux vairons. En bonne partie issu de la race "border", il est très intelligent, obéissant et aime vraiment travailler.   

Et Mango, couleur gris-flamme (Border-Beauceron). Plus jeune, il a encore beaucoup à apprendre et est un peu fougueux (un peu dur à canaliser parfois). Son plus gros gabarie, par contre, est très efficace pour faire bouger des chèvres qui, comme chacun sait , peuvent parfois être quelque peu têtues!!